L'actualité immobilière de l'agence Régie Chomette
30 Oct

Le point sur l’immobilier à Lyon, avec les analyses des notaires !

Les notaires de France publiaient la semaine passée, leur toute dernière note de conjoncture trimestrielle portant sur les prix et les transactions immobilières en France au 2e trimestre 2015. Selon l’indice Notaires-INSEE, au deuxième trimestre 2015, les prix des logements anciens en France métropolitaine baissent à nouveau (-0,6 % par rapport au trimestre précédent en données provisoires corrigées des variations saisonnières). La baisse est plus accentuée pour les appartements (-0,8 %) que pour les maisons (-0,5 %).

Au niveau des principales villes de province en appartements anciens, la tendance est contrastée : ainsi parmi les villes où les prix continuent de diminuer, s’affichent : Dijon, Saint-Étienne, Marseille, Toulon, Lille et… notre chère ville Lyon. Les villes à nouveau en baisse, après une stabilité ou une hausse le trimestre précédent sont Aix-en-Provence, Grenoble, Nantes, Nice,Strasbourg et Rennes. Enfin, parmi les villes dont les prix continuent de se stabiliser ou d’augmenter légèrement, nous retrouvons Orléans, Bordeaux, Toulouse, Montpellieret Besançon.

Dans le détail, à Lyon, selon les derniers chiffres des notaires, le prix du m2 pour les appartements anciens se négociait à 3 230 € à la fin du second trimestre de cette année, en baisse de 2,3 % si l’on compare les chiffres sur un an. Pour les maisons anciennes dans la ville-préfecture du Rhône, le prix médian d’une maison ancienne était estimé à 290 000 € au 30 juin 2015, en baisse de pas moins de 3,3 % toujours sur un an.

Que nous réserve l’avenir ? D’après les notaires : « Comme souvent, la fluctuation des taux d’intérêt va être déterminante. S’ils continuent à remonter, même légèrement, cela peut continuer à influencer psychologiquement les acquéreurs qui, craignant également une hausse des prix dans certains secteurs tendus, reviendraient en masse sur le marché. Avec eux, il peut aussi y avoir le retour en nombre des « transactions de confort », qui avaient tendance à sérieusement diminuer. »

Vous avez besoin de connaître le prix exact de votre appartement ou de votre maison en vente dans le 3e arrondissement de Lyon ? Poussez la porte d’un professionnel de l’immobilier, il saura vous conseiller et estimer au juste prix du marché la valeur de votre bien !

P.M. / BazikPress © jasckal

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée