L'actualité immobilière de l'agence Régie Chomette
24 Avr

La location de votre appartement occupé à Villeurbanne, sécurisée avec la gestion locative !

L’achat d’un appartement occupé à Villeurbanne présente plusieurs avantages : il permet de profiter d’une décote sur le prix d’achat et de toucher tout de suite des revenus locatifs. Une belle opportunité, non ? Rappelez-vous qu’au moment d’investir dans un logement dans le but de le louer, que le locataire soit déjà installé dans les lieux, c’est forcément un plus ! Et des soucis en moins. En effet, la rentabilité est immédiate donc assurée ! Évidemment, encore faut-il être sûr que le locataire est fiable, qu’il paie régulièrement son loyer, qu’il n’y a pas eu durant quelques mois d’impayés… Bref, comme pour tout investissement, il faut sécuriser l’opération.

Et pour le faire dans les règles de l’art, la solution, c’est d’en confier la gestion locative à un administrateur de biens. Vous pourrez compter sur lui si le locataire donne son congé. Votre logement ne restera pas vide très longtemps. Le professionnel chargé de la gestion locative à Villeurbanne fera son maximum afin qu’il soit reloué rapidement !

Acheter un logement occupé, c’est le payer moins cher
Sachez que vous achetez moins cher que si vous achetiez un bien libre. Mais il n’y a pas de chiffre précis de décote, seulement des fourchettes, de 6 à 10 %. Et la décote est en fonction de la qualité du bien, de la qualité du locataire et de la durée du bail restant à courir.

Le seul bémol, c’est la revente
Au moment de la revente, deux options s’offrent à vous : soit vous vendez loué et donc vous subissez une décote, soit vous préférez vendre libre et vous devez respecter la marche à suivre. D’abord, vous devez en informer votre locataire six mois avant la fin du bail et lui faire une offre de vente, le locataire ayant priorité pour l’acheter : c’est le droit de préemption. À lui ou non de sauter sur l’occasion ! Si vous n’observez pas formellement cette règle, le congé peut-être annulé et la location, repartie pour trois ans.

C.V. / Bazikpress © by-studio

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée