L'actualité immobilière de l'agence Régie Chomette
30 Août

Comment rénover un appartement à Lyon dans le 8e arrondissement ?

Vous louez un appartement à Lyon dans le 8e arrondissement ? Et si, entre deux contrats de bail, vous procédiez à quelques rafraîchissements ? Sachez-le, une propriété locative entretenue est une source de revenus rentable. Alors que pouvez-vous rénover pour contribuer à l’attractivité et au charme de votre logement et affirmez ainsi votre souci du bien-être de vos locataires ?

Renouvelez les équipements vétustes
La vétusté est un point sensible dans un contrat de location. La demeure doit respecter les critères de décence, comme l’exige le décret N 2002-120 du 30 janvier 2002.
Les propriétaires ont coutume de réserver 5 à 10 % de leur recette annuelle de location aux travaux de rénovation. La somme allouée permet de renouveler les vieux équipements. Au besoin, le double vitrage, l’électricité, l’isolation, le chauffage et la plomberie doivent subir des travaux de remises aux normes.

Jouez sur l’espace
Jouer sur les volumes peut contribuer à augmenter la valeur perçue votre bien immobilier sur le marché locatif. L’intervention d’un architecte vous simplifiera la tâche. Pour gagner plus d’espace habitable, abattez quelques murs, supprimez une porte ou créez une fenêtre, ajoutez une verrière intérieure pour un meilleur apport de lumière.

Vous pouvez également imaginer des solutions inventives pour dissimuler des rangements. Installer des caisses de rangements et des étagères de différentes formes. Dans le cas d’une location meublée, optez pour un canapé-lit pliable et des meubles convertibles !

Tenez compte des goûts du jour
En guise de revêtement de sol, misez sur un ton naturel qui donnera du cachet au logement. Choisissez des lames de bois massifs en contreplaqué. Le parquet en bois est aussi une solution. Il dépose un style chic. Variez les revêtements en fonction des pièces. Si le salon mérite un parquet, la chambre demande un PVC. Les pièces d’eau nécessitent un joli carrelage.

Bon à savoir : certains travaux sont déductibles des revenus fonciers, en l’occurrence les travaux de réparation, d’entretien et d’amélioration de la qualité du logement. En d’autres termes, le coût de remplacement de la chaudière ou du chauffe-eau, les frais de rénovation de la cuisine et de la salle de bain ainsi que le tarif de déplacement d’une cloison intérieure sont amortis.

O.D. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée